Méditation pleine présence dans la tradition du bouddhisme zen sôtô

Notre centre appartient à la tradition bouddhiste zen sôtô, une des branches japonaises du bouddhisme Mahayana (le Grand Véhicule). Le moine Dôgen a introduit le zen sôtô au Japon vers 1200 après avoir reçu en Chine la certification de la transmission de son maître, Nyôjô. Cette transmission s’est ainsi faite sans interruption depuis Shakyamuni (en Inde, vers 600 avant JC)  jusqu’à nos jours.

La clé de cette tradition et de cette transmission est le lien avec un monastère. Nous avons un lien de cœur avec le monastère bouddhiste zen de Kanshoji (France). Son supérieur, maître Taiun Jean-Pierre Faure, est le référent de notre centre. Il a reçu la transmission de Minamisawa Roshi, supérieur du temple bouddhiste zen de Chuôji (Japon). Minamisawa Roshi est aussi vice-zenji du temple principal du zen sôtô de Eiheiji (Japon).

Plusieurs fois par semaine, sous la direction d’un moine, on y pratique zazen (la méditation assise) et kin-hin (la méditation en marche). Un enseignement oral de maîtres zen (kusen) est parfois donné durant zazen. D’autres activités sont organisées tout au long de l’année (voir calendrier).

Le centre est membre de l’Association Zen Internationale (dont le temple principal est situé à la Gendronnière – France), de l’Association Zen Kanshoji. Il vous tient régulièrement informé sur les nombreuses manifestations, retraites, stages, conférences organisées en Belgique et en Europe. Si vous souhaitez être tenu(e) au courant, faites-le nous savoir en nous envoyant un mail.

Le centre de méditation zen entretient également des contacts réguliers avec les groupes voisins de LeuvenCharleroi-Jumet et Bruxelles-Les Pagodes, tous membres, comme lui, de l’Association Zen Kanshoji Belgique (dont le rôle est de faire connaître dans notre pays le bouddhisme dans sa forme zen sôtô).

Fermer le menu