Tous les articles par ryugen

Après-midi découverte de la méditation zen à Rixensart (15 septembre 2018)

Vous êtes les bienvenus à l’après-midi découverte de la méditation zen du samedi 15 que le centre zen de Rixensart organisera à

la Maison Rosiéroise – 17, rue du Bois du Bosquet
– 1331 (Rosières-Rixensart)

 

Pour vous permettre de découvrir la méditation zen en pleine conscience.

Nous vous accueillerons à partir de 13h30.

L’après-midi commencera par une initiation aux postures de la méditation assise (zazen) et en marche (kinhin).

A 14h, nous ferons une courte méditation, de quoi nous « mettre en jambe ».

Durant la pause thé qui suivra, vous aurez l’occasion de poser vos questions sur la méditation zen au moine Yushin Christophe Guillet. Yushin pratique depuis près de 30 ans et réside au monastère Kanshoji (France).

Nous terminerons par une méditation.

(fin de la découverte à 18h).

* Tout au long de cette après-midi, nous tiendrons compte de la présence des débutants avec des horaires aménagés en fonction et une attention de la part des plus anciens du dojo.

La participation aux frais est de €20.

 😉 Faites-nous savoir par un mail ou un sms (voir page contact de ce site) si vous avez décidé de vous joindre à nous.

Retraite zen du 28 au 30 septembre 2018 (Laure Hosetsu Scemama)

 

retraite zen rixensart brabant wallon

Laure Hosetsu Scemama, nonne, kyoshi (enseignante certifiée de l’école zen sôtô) et responsable du centre zen de Limoges, viendra diriger une retraite zen (sesshin) à Wijgmaal (près de Louvain), du 28 au 30 septembre 2018 (arrivée le jeudi 27 au soir).

Une retraite zen, c’est pratiquer la pleine présence 24 heures sur 24. En voici un court descriptif :
La journée commence vers 6h30 par une méditation assise en silence (zazen). Suit une courte cérémonie (expression de notre gratitude à l’univers) puis nous prenons le petit-déjeuner composé de riz et de légumes, ensemble, dans des bols dans le silence. 
Ensuite, nous faisons samu, activité quotidienne désintéressée, au service de la communauté (vaisselle, nettoyage des sanitaires, épluchage des légumes). 
Vient alors un moment convivial où l’on boit le thé/café ensemble et qui est souvent l’occasion pour Laure Hosetsu de répondre aux questions ou de faire un enseignement à bâtons rompus.
La matinée se termine par une nouvelle séance de méditation à la suite de quoi nous prenons le repas de midi en silence dans les bols.
L’après-midi commence par une sieste, suivie du samu collectif (nettoyage, épluchage des légumes, etc). 
Nous faisons ensuite un nouveau zazen puis nous prenons le repas du soir. 
La journée se termine par un dernier zazen et on est couché vers 22h.
Une attention particulière est portée aux débutants qui reçoivent par exemple une initiation à la façon de manger avec les bols et, si nécessaire, à la posture de zazen.
 
Ceci pour dire que vous y êtes tou(te)s les bienvenu(e)s.
 

Cliquez sur le lien suivant (fichier PDF) pour toutes les informations pratiques concernant la retraite: Sesshin septembre 2018

Si vous avez des questions ou des propositions d’aide pour l’organisation de cette sesshin, vous pouvez nous écrire à l’adresse azk.belgium@gmail.com ou nous téléphoner au 0473/809.468 ou encore en parler aux responsables du dojo de Rixensart.

A noter qu’à cette occasion-là, le dojo de Rixensart sera fermé du jeudi 27 au dimanche 30 septembre !

Matinée zen le 17 juin 2018 (zazen, marche méditative, thé traditionnel)

Le dimanche 17 juin 2018, nous organisons une matinée zazen à Rixensart

Comme d’habitude, vous y êtes tous les bienvenus.  (Un accueil particulier sera réservé aux débutants.) 

Une matinée, c’est une bonne façon d’approcher ou d’approfondir la pratique de la méditation zen dans un cadre traditionnel.
Elle sera dirigée par un moine (zen) qui à la fin, répondra aux questions que vous pourriez avoir sur le lien entre la pratique de la méditation et la vie quotidienne.
 

L’horaire sera le suivant:

– Arrivée : à partir de 8h15

– Zazen : 08h45 
Kinhin : 09h20 
Zazen : 09h30 
 
– Thé servi de manière traditionnelle, en silence : 10h00 
Pause : 10h30 
 
– Zazen : 10h45 
Kinhin : 11h15 
 
– Questions/Réponses : 11h25 
 
– Fin : 12h00
 
Zazen (méditation assise) 
Kinhin (méditation marchée)


Merci de confirmer votre présence par mail à
zenbrabant@gmail.com ou au 0497/66.26.37

Comment abandonner la pensée pendant zazen guide notre vie quotidienne (« Réaliser Genjôkôan » – commentaires de Shôhaku Okumura Roshi)

shobogenzo_Genjokoan

Lu dans « Réaliser Genjôkôan » (*)(commentaires de Shôhaku Okumura Roshi)

(…) Lorsque [en zazen] nous abandonnons la pensée, le sujet et l’objet ne sont qu’un. Il n’y a personne pour évaluer et rien pour recevoir l’évaluation. A ce moment-là, seule la manifestation de la réalité existe et la manifester inclut nos illusions. Lorsque nous sommes assis, nous tenant droit, gardant les yeux ouverts, respirant par le nez et lâchant les pensées, la réalité se manifeste. Voilà Genjôkôan.
Par contre, dans notre vie quotidienne, nous ne pouvons pas simplement abandonner la pensée de cette manière: afin de vivre, il nous faut faire des choix en nous servant de nos cartes conceptuelles incomplètes du monde. Et pour pouvoir choisir, nous devons distinguer entre le positif et le négatif. Pourtant, la pratique de zazen peut nous aider à comprendre que nos images du monde et nos valeurs sont biaisées et incomplètes. Le comprendre nous permet d’être flexible. Etre flexible signifie que nous pouvons écouter les opinions des autres tout en sachant que leurs préjugés sont simplement différents de nôtres, selon les circonstances et conditions de leurs vies. Lorsque nous pratiquons ainsi, nos points de vue s’élargissent et il nous est plus facile de nous harmoniser avec autrui.
En étudiant continuellement la nature de la réalité du Dharma dans son sens universel, et en nous éveillant à nos propres préjugés, nous continuons d’œuvrer pour corriger nos vues faussées.
Voilà comment le fait d’abandonner la pensée pendant zazen guide la pratique dans la vie quotidienne. (…)


Genjôkôan (Réalisation en tant que présence – Actualisation du point fondamental) – de maître Dôgen

Le Genjō kōan est le premier chapitre de la compilation originale du Shōbōgenzō (« Le Trésor de l’Œil de la Vraie Loi »), le chef d’œuvre du maître zen japonais Dōgen, écrit en 1233.

Le 24 juin : Atelier Shakyo et couture & dojo de Rixensart fermé

Vu le succès de l’atelier précédent, l’Association Zen Kanshoji Belgique vous propose un atelier de couture du kesa et de « shakyo » au Centre Zen de Leuven le dimanche 24 juin 2018

Toutes les infos en cliquant sur ce lien : Shakyo et Couture 24 juin FR 1

Vous pourrez participer à l’atelier couture indépendamment de l’atelier shakyo.

Le « Shakyo » est une pratique bouddhique encore peu connue en Occident. « Shakyo » veut dire en japonais recopier un Sûtra. Originaire de Chine, cette tradition fut introduite au Japon au septième siècle. Il s’agit principalement de la copie du Hannya Shingyo – L’essence du Sûtra de la Grande sagesse, Maha Prajna paramita ridaya Sûtra en sanskrit. Ce sûtra, court mais très complet condense admirablement la pensée du bouddhisme Mahayana. 
Comment cela se passe-t-il ? Une feuille de papier calque est posée sur le sûtra. A l’aide d’un stylo à encre spécialement conçu pour la calligraphie, vous tracez, un à un, les kanji (les idéogrammes) du sûtra.

Comme en zazen, cette concentration vous mènera peu à peu à votre esprit de profonde tranquillité. Si vous le souhaitez, vous pourrez donner une dimension toute particulière à votre pratique de shakyo en offrant votre copie à un être qui vous est cher ou à une de vos connaissances qui est en souffrance, ou encore à un lieu de pratique qui a marqué votre chemin spirituel.

La couture du kesa se fait dans un esprit similaire, calme, délicat, concentré, pour rien et en même temps pour tout. Cet atelier est particulièrement destiné à ceux/celles qui envisagent de recevoir les préceptes dans les mois à venir et qui souhaitent coudre leur rakusu (petit kesa). Mais l’atelier est aussi ouvert à ceux/celles qui aiment la couture et souhaitent pratiquer cette forme tout à fait traditionnelle du zen sôtô.

Attention : les places sont limitées, donc nous privilégierons les premiers inscrits. Si vous souhaitez y participer, merci de nous envoyer un mail en ce sens.

 

Nouveaux horaires à partir du 1er mai 2017!!!

Voici les horaires des zazen à partir du mercredi 9 septembre:

  • Mardi matin (Rixensart) : 7h – 8h (inchangé)
  • Mercredi soir (Rixensart) : 19h – 20h (inchangé)
  • Jeudi soir (Nivelles) : 19h – 20h (inchangé)
  • Vendredi soir (Rixensart) : 19h – 20h30 (nouveau)
  • Dimanche matin (Rixensart) : 9h30 – 11h (inchangé)

 

Trois retraites – occasions de découvrir et de pratiquer la voie du zen

Les prochains mois nous offriront , entre autres, 3 possibilités de rencontre de notre pratique dans la tranquillité de l’esprit. Pendant une sesshin (une retraite zen), nous pratiquons zazen, nous retournons au silence lors des repas et des activités nécessaires au bon déroulement de la vie en communauté, les samu. Résultat de recherche d'images pour "paysage zen"

Avec les autres pratiquants des différents dojos de la sangha de Kanshoji, nous vous invitons à partager ces temps forts. Toutes ces dates correspondent au temps de la sesshin et impliquent que l’arrivée a lieu la veille au soir.

  1. Du 15 au 17/04, Sesshin (retraite) de Pâques, au Monastère de Kanshoji, pendant laquelle a lieu l’Assemblée générale annuelle de l’Association Zen Kanshoji.

http://www.kanshoji.org/language/fr/kanshojievent/sesshin-de-paques/

  1. Du 19 au 21/05, Sesshin (retraite) de Braives, près de Hannut, en Hesbaye, organisée par l’Association Zen Kanshoji Belgique.

Elle sera dirigée par Taiun Jean-Pierre Faure, Abbé de Kanshoji où se regroupent  environ 40 personnes des dojo de Leuven, Charleroi, Bruxelles, Rixensart, Nivelles, et de France.

http://zenbrabant.be/sesshin-mai-2017-taiun-jp-faure/

  1. Du 12 au 20/08, Session d’été à Kanshoji, d’une durée de 10 jours (5 jours de préparation, 1 jour de repos et 2,5 jours de pratique plus intensive).

       Cette période constitue le rassemblement annuel d’une centaine de pratiquants venus de plusieurs pays d’Europe où Taiun Jean-        Pierre Faure dirige également des sesshin.

http://www.kanshoji.org/language/fr/kanshojievent/session-dete-2/

Les nouveaux venus et les débutants sont particulièrement accompagnés et soutenus dans toutes les moments des sesshin et de la session d’été.

Dans notre sangha, toute personne peut proposer ou demander un covoiturage, librement, en s’adressant à Guy Crokaert, sur l’adresse mail akb.vkb@gmail.com.

Nous vous souhaitons d’ores et déjà de bonnes sesshin : décider d’y participer, c’est entrer pleinement dans la sangha et soutenir la pratique de tous.

Nous restons toujours à votre écoute pour des informations complémentaires.

Jean-François Vercauteren

Le responsable

Sesshin (retraite) du 19 au 21 mai 2018 (Taiun JP Faure)

Bonjour à toutes et tous

Nous vous informons déjà qu’une retraite zen aura lieu à Braives (près de Hannut, en province de Liège) du 19 au 21 mai (arrivée le 18 au soir).
Elle sera dirigée par Taiun JP Faure, enseignant du Dharma et abbé du monastère de Kanshoji (France).
 
Une retraite zen, c’est pratiquer la pleine présence 24 heures sur 24. En voici un court descriptif :
La journée commence vers 6h30 par une méditation assise en silence (zazen). Suit une courte cérémonie (expression de notre gratitude à l’univers) puis nous prenons le petit-déjeuner composé de riz et de légumes, ensemble, dans des bols dans le silence. 
Ensuite, nous faisons samu, activité quotidienne désintéressée, au service de la communauté (vaisselle, nettoyage des sanitaires, épluchage des légumes). 
Vient alors un moment convivial où l’on boit le thé/café ensemble et qui est souvent l’occasion pour Taiun JP Faure de répondre aux questions ou de faire un enseignement à bâtons rompus.
La matinée se termine par une nouvelle séance de méditation à la suite de quoi nous prenons le repas de midi en silence dans les bols.
L’après-midi commence par une sieste, suivie du samu collectif (nettoyage, épluchage des légumes, etc). 
Nous faisons ensuite un nouveau zazen puis nous prenons le repas du soir. 
La journée se termine par un dernier zazen et on est couché vers 22h.
Une attention particulière est portée aux débutants qui reçoivent par exemple une initiation à la façon de manger avec les bols et, si nécessaire, à la posture de zazen.
 
Ceci pour dire que vous y êtes tou(te)s les bienvenu(e)s.
Si vous envisagez d’y participer, faites-le nous déjà savoir : ça nous aidera à nous organiser.
 

Plus d’informations ici : Sesshin Braives 2018

Dojo de Rixensart : à la recherche d’un nouveau local

Le dojo de Rixensart devient tout doucement trop petit et nous sommes à la recherche d’un nouveau local.

En voici les critères:

– Un local permanent et indépendant qui comprendrait : un dojo de 30 m² minimum, une 2ème pièce, des toilettes, une bonne qualité de chauffage, un accès facile pour tous et un parking aisé.

– Etre vigilant quant à la question des bruits réciproques : notre bruit, celui des voisins et de l’environnement. Ne pas être dérangé et ne pas déranger.

– Localisation : Rixensart, Bierges, Limal, Ottignies, Wavre

Si vous connaissez quelque chose qui est susceptible de nous intéresser, faites-le nous savoir à zenbrabant@gmail.com

Merci!